Prochaines Rencontres Retail : Quelles sont les stratégies de formation retail les plus efficaces pour aujourd'hui et pour demain ? Inscrivez-vous ici

Qu’est-ce que le projet de réforme de la formation professionnelle va changer pour vous ?

Le secteur de la formation professionnelle entame une nouvelle évolution. La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel devrait être publiée d’ici septembre 2018.

Vos conséquences :

– Vous aurez un choix restreint de formations éligibles au financement par les OPCA : disparition des formations non certifiantes éligibles au plan de formation, plafonnement hétérogène du financement horaire CPF en fonction des OPCA, et disparition de la période de professionnalisation.

– Vous allez avoir besoin de mener une campagne de communication auprès de vos collaborateurs terrain pour les convaincre de la valeur ajoutée de l’utilisation de leur CPF et les accompagner sur les moyens techniques de le faire

– Les démarches de vos collaborateurs seront simplifiées, ils pourront :

  • choisir leur formation via une application sur leur téléphone => accès rapide
  • savoir s’ils ont le financement nécessaire => lecture en euros 

– Vos équipes seront valorisées par les certifications obtenues ! Elles seront probablement plus engagées !

– Votre marque employeur se développera grâce à la certification des compétences de vos collaborateurs !

Rappel des changements à venir :

– Le salarié verra désormais son Compte Personnel de Formation (CPF) comptabilisé en euros et non plus en nombre d’heures (500€ par an pendant 10 ans, plafonnés à 5 000 € hors abondement).

– Une application mobile CPF verra le jour au deuxième semestre 2019 pour consulter ses droits, rechercher des formations, et s’y inscrire. Le salarié pourra donc choisir d’utiliser directement et sans intermédiaire son CPF.

– La seule condition pour financer une formation via son CPF sera qu’elle soit certifiante, c’est à dire enregistrée au RNCP ou à l’Inventaire, ce qui permet au salarié d’obtenir une certification professionnelle reconnue par l’état.

– Pour l’entreprise une cotisation unique sera collectée par l’URSSAF de manière automatique, à partir de janvier 2021, pour une simplification des démarches administratives. Pour les PME/TPE (< 50 salariés), un plan de formation devrait être financé par un système de mutualisation et de solidarité́ des grandes entreprises via une contribution spéciale.

– Les OPCA se transformeront en opérateurs de compétences, OPCO, à partir de janvier 2019. Ils auront un rôle de conseil, prospective des métiers, emplois et compétences, et seront un véritable appui aux entreprises et aux branches. Ils continueront à financer les contrats d’apprentissage et de professionnalisation. Ils gèreront également l’information des salariés et la transition professionnelle, ainsi que l’analyse et la définition de leurs besoins en matière de formation.

– Une agence nationale de régulation et de collecte, France Compétences, verra le jour. Établissement public à caractère administratif, elle sera composée de représentants des partenaires sociaux ainsi que des régions. Sa mission sera d’assurer la bonne répartition financière des ressources. Elle validera également la qualité de l’offre de formation.

Clarisse Panthier & Axelle Paitre