Revenir aux sessions
Rencontres Retail

22ème session - 18 février 2016 | L’évolution du métier de retail manager

Les intervenants

Les marques

  • Advantail
  • American Vintage
  • Amore Pacific
  • Anne De Solène
  • Arche
  • Chanel Mode
  • Christian Dior Couture
  • Christian Dior Parfums
  • Cotelac
  • Eleven Paris
  • Furla
  • Gant
  • Givenchy
  • Jimmy Choo
  • L'Oréal
  • L'Oréal Luxe
  • Lacoste
  • LVMH Fragrance Brands
  • Moncler
  • Nespresso
  • Pierre Hermé Paris
  • Repetto
  • Tiffany & Co
  • Yves Delorme
  • Zadig & Voltaire

Résumé de l'évènement

Les Retail Managers sont aujourd’hui confrontés à de nouvelles problématiques : atteindre des objectifs dans un contexte atone, gérer des deadlines plus courtes, absorber des quantités d’informations plus importantes, faire respecter les process et les standards, répondre aux problématiques du terrain tout en maintenant un management et une communication de qualité avec leurs équipes... Leur métier se voit donc transformé et ils sont nombreux à noter que le management et la communication avec les équipes en pâtissent.

Le 18 février 2016, quarante-cinq décideurs du retail et du luxe se sont réunis pour la 22ème édition des Rencontres Retail. Ils ont débattu de l’évolution du métier de Retail Manager, et réfléchi à ses nouveaux enjeux. Avec un débat initié et animé par Valérie Tallepied, directrice du cabinet Retail Management Services, Sophie Rolet de la maison Lacoste, et Maika Nuti, de Kiehl’s, ont partagé avec nous leur expérience et vision novatrice du retail management.

Le constat est clair : face à une pression constante sur les résultats et la processisation grandissante des entreprises, le retail manager adopte trop souvent une posture de contrôle qui sclérose l’autonomie de ses équipes et n’a plus le temps de prendre du recul pour analyser son activité.

Une solution fait l’unanimité : le Retail Manager doit changer de posture par rapport à ses équipes, et adopter un comportement de coach. Au lieu de contrôler ses responsables de boutique, il doit leur accorder sa confiance, les responsabiliser et les accompagner. Quand le Retail Manager devient coach, il aide les responsables de boutique à réfléchir par eux-mêmes, et générer leurs propres solutions. 
Lorsque les équipes se responsabilisent, la confiance et l’autonomie s’installent et l’activité du retail Manager se fluidifie, libérant plus de temps pour l’analyse approfondie et la construction d’une vision pour son réseau.

Cette posture de coach ne peut évidemment se suffire à elle même et doit être complétée par un rôle tout aussi clé des retail managers : challenger et nourrir ses directeurs de boutique.

Un autre levier tout aussi vertueux est de développer un véritable fonctionnement en réseau qui coopère et s’entraide.

Dans cette perspective de responsabilisation des directeurs de point de vente et de construction du réseau, pourquoi pas capitaliser sur l’expertise de chacun pour développer les compétences globales du réseau ? Comme chez Kiehl’s les expertises retail clés sont reconnues et valorisées dans le réseau.

Pour ceux qui ont mis en place ce nouveau fonctionnement, le bilan est très positif : meilleure autonomie, valorisation des collaborateurs, montée en compétence, réduction du turnover, meilleure dynamique de groupe, sentiment d’appartenance des équipes, très bons résultats aux visites mystères… De quoi être inspiré et initier ce changement !

Date

  • 18/02/2016

Lieu

  • 9 rue du Cherche-Midi, 75006 Paris

Partager l'évènement

Share on Facebook Share on Twitter Share via email Share on LinkedIn