Revenir aux sessions
Rencontres Retail

32ème édition | Repenser le management de la performance retail pour 2020

Date

  • 05/02/2020
    18h30-22h00

Lieu

  • The Kooples, 11 Rue de Prony, Paris 17e

Les intervenants

Les marques

  • Alexander McQueen
  • Arche
  • Arthus Bertrand
  • Caroll
  • Cartier
  • Celio
  • Chanel
  • Christian Louboutin
  • Christofle
  • Claudie Pierlot
  • Des Petits Hauts
  • Dior Parfums
  • Eres
  • Hero Seven
  • IKKS
  • Lacoste
  • Lagardère Travel retail
  • Le Tanneur
  • Maison Lejaby
  • Maison Margiela
  • Montblanc
  • Officine Panerai
  • Parfums Givenchy
  • Pierre Hermé
  • Roche Bobois
  • Salvatore Ferragamo
  • Sandro
  • Scotch & Soda
  • SMCP Group
  • Tag Heuer
  • The Kooples
  • Travelex
  • Volcom

Résumé de l'évènement

Les incontournables du management de la performance retail

Podcast des 32ème Rencontres Retail

Selon Romain Guinier : « La performance retail dépend de 2 grands sujets, la culture d’entreprise et sa vision. L’idéal est de mettre cette culture de la performance retail au service de l’efficacité collective ! ».

Le 5 février dernier, la 32ème édition des Rencontres Retail de RMS, a été accueillie par Romain Guinier, le nouveau CEO de The Kooples, dans le magnifique hôtel particulier de la marque.

Les 70 décideurs présents ont échangé autour d’un sujet d’actualité, un sujet brûlant : le management de la performance retail.

Comment animer la performance auprès de ses équipes, avec ses rituels et ses incontournables ?

Quels sont les incontournables du management de la performance retail ? 

Le management de la performance a été identifié comme un levier de démotivation dans le Baromètre Social Retail RMS 2019.

A l’avènement de la slow consumption, les entreprises doivent repenser leur management de la performance et accepter de se remettre en question pour continuer à performer.

Elles doivent faire preuve d’agilité et cela commence par la nécessité d’avoir une vision pour l’entreprise qui soit claire, inspirée et partagée avec les équipes.

Tout est ensuite dans l’art et la manière de piloter la performance, d’animer la performance, comme on aime à le dire chez RMS ! Cette animation dépend de la culture de l’entreprise.

Manager la performance c’est d’abord comprendre son business, choisir les bons indicateurs, positionner des objectifs SMART et dresser des plans d’action avec des moyens SMART. Mais à quoi sert un plan d’action s’il n’est pas animé ?

Comprendre son business, ça passe par analyser ses datas.

Utilisez-vous à bon escient toutes vos datas à votre disposition en les croisant (produits, ventes, client, réseaux sociaux, trafic, RH…) ? Sont-elles fiables (compteurs de trafic manuels) ? Faites-vous vos analyses en 3D, c’est-à-dire en confrontant ce que vous voyez et ce que vous entendez avec les données chiffrées que vous analysez, en alternant zoom in et out, en creusant jusqu’aux 5 pourquoi ?

Sur quelles performances voulez-vous manager ?

Vos KPIs sont-ils alignés à votre vision ? Vous parlez d’excellence, quels KPIs avez-vous choisis ? Quantitatifs ou qualitatifs ? L’important est de se limiter aux plus impactants.

Les objectifs et plans d’action définis en mode participatif apportent plus de responsabilisation, d’implication et de résultats sur le long terme.

Pour animer la performance, existe-t-il une seule façon efficace de le faire ? 

Romain Guinier partage ses nombreuses expériences d’animation de la performance dans des maisons telles que Celio, Vuitton ou The Kooples :  

Pour Romain, la performance retail est collective, elle doit être portée à tous les niveaux de l’entreprise et co-construite de manière transverse avec tous les départements pour une vision unique. Performance rime avant tout avec organisation, anticipation et structuration mais également avec stabilité des équipes et capacité à développer les collaborateurs dans la durée. Le turnover n’est -il pas le KPI idéal pour voir si les équipes terrain ont compris la vision du top management et sont connectées avec la stratégie de l’entreprise ?

Si les KPIs animés sont choisis en fonction de la culture d’entreprise (par exemple le taux de remise, le business gap, l’analyse par cluster ou encore le CA des clients locaux), il n’en demeure pas moins que l’élément essentiel du pilotage de la performance retail, c’est la capacité à mettre la culture de la performance en cohérence avec la vision de l’entreprise, vision partagée avec les équipes comme un référentiel, pour donner du sens et partager son ambition.

Retail Management Services a imagé une matrice du management de la performance. Où vous positionnez-vous sur cette matrice ? Votre animation de la performance est-elle  efficace, cool, risquée ou ralentie ?

Chez RMS, nous sommes convaincues que pour animer la performance, il faut se concentrer sur les moyens en travaillant en mode collaboratif, en entertainant les équipes au quotidien, en les coachant et en les formant. Toute la chaîne managériale est concernée Mettez en place la symétrie des attentions ! Investissez sur le management de proximité !

Vous êtes curieux de découvrir l’intégralité de l’intervention de Romain Guinier et de RMS sur le sujet ? Ecoutez notre podcast !

Partager l'évènement

Partager sur Facebook Partage sur Twitter Partage par email Partager sur LinkedIn