Rebondissant sur le confinement, la boutique devient le haut lieu de la vente digitalisée

D’après l’enquête RMS sur le deuxième confinement retail, le deuxième confinement a définitivement fait place à une vente à distance digitalisée opérée par les boutiques

Le Retail et les équipes font preuve de créativité et d’adaptabilité !

Click&collect, call&collect, clienteling, vente vidéo…sont en place dans plus de 75% des marques. Aussi bien les clients que les équipes elles-mêmes ont apprécié ces nouveaux services. Alors continuons sur cette lancée en soutenant encore plus les équipes terrain et en étant à l’écoute des attentes des clients !

75% des répondants pensent que leur marque a bien adapté le mode de vente à la situation, même si pour certains, c’est encore en cours.

Plus de 60% ont mis en place le click&collect ; Et également 60% ont travaillé un clienteling actif et des ventes vidéo (40%) avec par exemple, retrait en boutique ou livraison à domicile.

Seulement 18% ont mis en place le conseil par les équipes des boutiques pour les clients du e-commerce.

Selon les dispositifs, 30 à 50% ont bénéficié de formation pour ces nouveaux types de vente.

Si l’on se base sur le déclaratif, les 40% de marques concernées auraient réalisé entre 5 et 50% du chiffre habituel grâce à ces ventes centralisées par les boutiques.

Pour les équipes retail qui ont travaillé pendant le confinement, 55% ont apprécié de pouvoir faire ces ventes à distance et beaucoup en sont fiers et considèrent qu’ils étaient bien préparés et avaient les bons outils.

Mais 30% auraient aimé pouvoir le faire ou pensent qu’ils auraient pu faire mieux avec plus de moyens ou d’autonomie.

Seulement 15% ont trouvé cela difficile car demandant beaucoup d’effort.

32% auraient voulu avoir plus de temps en boutique et 27% auraient souhaité plus de visibilité sur les stocks.

Plus de 60% ont le sentiment que leurs clients étaient contents du service, de garder le lien et de se faire plaisir.

75% des équipes retail pensent que ces nouvelles pratiquent de vente perdureront après le COVID.